Quatre personnes sur cinq contracteront le HPV à un moment de leur vie et pourtant, la plupart d’entre elles ne savent même pas qu’elles sont infectées!

Nous savons que la plupart (pas toutes) les infections à HPV disparaissent d’elles-mêmes, sans qu´aucun problème de santé ne persiste. Cependant, nous ne savons pas laquelle de ces infections finira par se transformer en cancer. Par conséquent, le meilleur moyen de prévenir l’infection par le HPV ( et les cancers potentiels qu’il peut causer) est de se faire vacciner. 

Avec le vaccin, nous pourrons ainsi réduire le risque de six différents types de cancer :

  • Cancer du col utérin, du vagin et de la vulve chez la femme
  • Cancer du pénis chez l’homme
  • Cancers de la gorge chez les hommes et les femmes
  • Cancer de l’anus chez l’homme et la femme
  • Verrues génitales chez les hommes et les femmes

 

A quel âge devrions-nous nous faire vacciner?

Il est recommandé d’administrer le vaccin contre le Papillomavirus avant que les enfants ne soient exposés au virus, c’est-à-dire avant les  premiers rapports sexuels. 

L’âge de la vaccination est généralement compris entre 11 et 12 ans, mais vous pouvez commencer à faire vacciner  vos enfants dès l’âge de 9 ans. L ´idéal serait que le calendrier de vaccination soit achevé à 13 ans car, à cet âge précoce, le corps développe davantage   d´aticorps contre le HPV que pendant les dernières années de l’adolescence ou après notre 20ème anniversaire. 

 

Quel est le calendrier de vaccination contre le VPH?

Si la première dose est administrée avant l’âge de 15 ans: deux injections / doses séparées de 6 à 12 mois seront nécessaires.

En revanche, les enfants qui reçoivent la première injection de la série vaccinale à 15 ans ou plus et ceux dont le système immunitaire est affaibli auront besoin de trois injections du vaccin contre le VPH. Les trois injections seront administrées selon le rythme suivant: la 2ème dose 2 mois après la première dose, et la 3ème dose entre 6 et 12 mois après la 1ere dose.

 

Quels effets secondaires peuvent survenir ?

Les effets indésirables les plus fréquents du vaccin sont bénins et identiques à ceux pouvant survenir après l’administration d’autres vaccins: fièvre, maux de tête, douleur et rougeur du bras au niveau où l’injection a été administrée.

Les enfants et les adolescents allergiques aux levures ou à tout autre composant du vaccin provoquant l’anaphylaxie ne doivent pas recevoir le vaccin contre le VPH.

 

Mon assurance/ma mutuelle couvrira-t-elle les frais de vaccination?

La plupart des assurances médicales couvrent le coût de la série de vaccins anti-HPV, mais cela dépend de chacune d’entre elles. Il est donc préférable de contacter directement votre assureur.

Sans financement du prix de vente public de chaque dose (Gardasil 9)  est de: 175 euros

 

 

 

 

Dr. Berenice Ibarra ○ Médecin de Famille

Categories: Non classifié(e)
Post by: Atlantic Clinic on 11 Nov 2019